Cette Maison-relais accueillera des familles monoparentales, mères avec 1 ou 2 enfants selon les appartements, ainsi que, dans un objectif de mixité intergénérationnelle, une personne âgée isolée, autonome, à très faibles ressources et un jeune isolé en voie d’insertion, idéalement disposant d’un contrat de travail de type apprentissage, sortant de Maison d’Enfants à Caractère Social ou autre structure d’accueil au titre de la Protection de l’Enfance.

Tous ces adultes désocialisés ne sont pas à leur admission, aptes à un relogement autonome sur le court ou moyen terme, pour diverses raisons qui relèvent de leur niveau de ressources, de leur isolement social et donc de l’absence de garant, de leur fragilité psychologique liée à un passé difficile. La Maison-Relais leur proposera un logement durable pendant le temps qui leur sera nécessaire pour construire un équilibre et un avenir.

Les résidents pourront être orientés par les structures d’accueil d’urgence du département, éventuellement des CHRS, les structures d’accompagnement en ALT, voire ASELL, les services sociaux ou médico-sociaux, l’Aide Sociale à l’Enfance, les associations intervenant en AEMO.



façade sud


La capacité de la maison relais est de 27 places, réparties sur 11 appartements d’habitation, 7 T2, 2 T1bis et 2 studios :

. Au 1er étage, outre un espace de vie collectif et le bureau destiné à l’accompagnement social des résidents, 7 appartements de type T2, entre 34 m2 et 40 m2 environ, accueilleront chacun, une femme avec 2 enfants, soit 21 places.

. Au 2ème étage, deux appartements de type T1 bis, de 23 m2 et 20 m2 destinés chacun à une mère avec un enfant, et deux studios destinés, celui de 20, 80 m2, à une personne âgée, l’autre, de 17 m2, à un jeune en difficultés, soit 6 places.

 


façade nord

La Maison-Relais offre chaleur et convivialité à ses résidents dans un cadre semi-individuel et semi-collectif. Ceux-ci sont logés dans des appartements individuels privatifs, tout en bénéficiant d’un cadre collectif animé par deux hôtes. Les résidents bénéficient aussi, à leur demande, d’un accompagnement social individualisé.

Deux hôtes font vivre la Maison, en garantissent l’animation et assurent la régulation sociale. Une grande salle de convivialité, située au 1er étage, est ouverte aux résidents, sur les temps de présence des hôtes. Ceux-ci facilitent la création de lien social entre les résidents, le dialogue, l’échange de conseils et de services entre les mères de jeunes enfants aux problématiques semblables, comme entre la personne vieillissante, le jeune isolé, les mères, leurs enfants : chacun peut apparaître comme une ressource pour l’autre dans l’optique intergénérationnelle de cette Maison.

A côté de ces moments collectifs informels, les hôtes :

  1. organisent des ateliers collectifs sur l’emploi, le logement, la parentalité, la santé et des thèmes issus des souhaits des résidents.
  2. animent la réunion hebdomadaire de régulation sociale à laquelle l’ensemble des résidents sont présents pour s’exprimer sur la vie de la Maison, émettre des critiques et proposer des améliorations ; une réunion, dénommée Conseil de la Vie Sociale est, par ailleurs organisée une fois tous les 6 mois, animée par le directeur de la Caravelle en présence des hôtes et d’administrateurs.
  3. gèrent les services proposés aux résidents : bibliothèque, télévision, ordinateur avec internet, soutien scolaire des enfants, utilisation, à tour de rôle, de la machine à laver et du sèche-linge.  
  4. garantissent le roulement entre les résidents du ménage des parties communes.

  5. proposent des activités (sorties, rencontres) pour ouvrir la Maison sur son environnement et l’intégrer dans des partenariats avec les acteurs du quartier. Grâce à sa situation au cœur du village de Saint-Marcel, ses résidents bénéficient de l’animation du quartier, des commerces et services de proximité. 

Par ailleurs, les hôtes assurent l’accompagnement individualisé des résidents sur les questions de parentalité, d’éducation, d’image de soi, d’insertion par des actions socio-culturelles… L’accompagnement sur des questions plus techniques ou spécifiques (ouverture de droits sociaux, surendettement, pathologies psychiatriques, recherche d’emploi, relogement autonome…) est réalisé en partenariat avec Conseiller en économie sociale et familiale rattaché à temps partiel à la Maison-Relais (0, 10 ETP) ou à des partenaires spécialisés. 

Un ouvrier des services logistiques (0,10 ETP) assure le petit entretien et les réparations dans les logements privatifs et les parties communes à la demande des hôtes.

Chaque ménage signe à l’entrée dans les lieux un contrat de séjour, qui fait office de convention temporaire d’occupation, reconduite mensuellement par tacite reconduction  stipulant le montant de la redevance mensuelle. Celle-ci comprend le versement à La Caravelle des montants APL ou AL du ménage auquel s’ajoute une redevance complémentaire.
Le montant de la redevance est si nécessaire réduit de façon à ce que le reste à vivre soit toujours égal au minimum à 7 euros par résident et par jour.

 


appartements en travaux


La Maison Relais fait partie intégrante des services et établissements gérés par l’association La Caravelle qui en assure la Direction et la Responsabilité.





LA CARAVELLE
27 boulevard Merle 13012 MARSEILLE
Tél : 04 91 18 53 90 / Fax :04 91 18 53 92
directeur@lacaravelle.asso.fr
 

Webmaster
A Rebrousse poil Prod
arebroussepoilprod@free.fr